Où se dirige l’immobilier de commerce suisse ?

21 Mars 2017
-IAM

Vitangelo Pagliarulo, Junior Financial Analyst

Le commerce de détail suisse a connu une nouvelle année difficile en 2016. Le chiffre d’affaires des détaillants s’est contracté de -1.4%, après un exercice 2015 déjà très décevant (-1.5%). Des mauvais chiffres qui s’expliquent principalement par la vigueur du franc. Le segment de l’habillement, en contraction depuis maintenant quatre ans,  a été le plus touché avec une croissance négative des ventes de -7%. En conséquence, l’immobilier de commerce éprouve donc également des difficultés. D’après une statistique, le loyer médian des nouveaux baux est passé de CHF340 à CHF320 le m2 par an en 2016, soit une baisse de 5.9%.

Qui plus est, l’immobilier de commerce fait également face à un autre challenge avec l’essor du commerce en ligne, que l’on peut qualifier de véritable changement structurel tant il bouscule les modes de consommation traditionnel. Une configuration qui devrait mettre le segment sous pression encore quelques temps, excepté peut-être pour les acteurs disposant d’actifs bien localisés, beaucoup plus résilients aux phénomènes de marché.