Au revoir Syngenta, Actelion; bienvenue Clariant-Huntsman

19 Juin 2017
-IAM

Jean-Louis Richard, Senior Financial Analyst

Il y a beaucoup de mouvement au sein de la cote suisse en ce moment, surtout parmi les firmes bâloises et les chimiques. Syngenta, un poids moyen comptant pour environ 4% du SPI, a été retiré de la bourse après son rachat par les Chinois de ChemChina; Actelion, environ 2% du marché, vient également de disparaître suite à sa reprise par les Américains de Johnson&Johnson; plus précisément, ce retrait n’est pas total, puisque la partie recherche & développement d’Actelion a été placée dans une nouvelle société, Idorsia, cotée depuis le 16 juin. Idorsia démarre comme petite capitalisation, avec une valeur autour du milliard. Enfin, Clariant, est en passe de devenir Clariant-Huntsman en vertu de sa fusion avec un alter ego américain. En conséquence, la direction de cette autre chimique bâloise va sans doute être transférée au Texas (du moins physiquement selon notre opinion; officiellement, le siège social est conservé à Pratteln). Les actions, qui seront cotées en parallèle à New-York et Zurich, devraient monter en grade et peser un peu plus de 1.5% du marché environ, contre moitié moins aujourd’hui. Cela ne devrait pas suffire à faire entrer la valeur dans le SMI, le cénacle des grandes capitalisations suisses. Les places qui y ont été libérées par Syngenta et Actelion ont été prises par Lonza, encore une chimique bâloise ! Et par Sika, un groupe chimique, mais dont les papiers sont déposés à Zoug.

Loading...