Chine: impact du coronavirus

13février20
-IAM, News

Hugues Chevalier, Economist

Depuis le début de la pandémie de coronavirus en Chine, plusieurs secteurs d’activité sont quasiment à l’arrêt. En particulier, les secteurs de l’hôtellerie-restauration, des transports et du commerce de détail, qui comptent pour environ 16% du PIB, sont durement impactés. Dans certaines provinces, les congés du nouvel an chinois sont prolongés d’une semaine, comme à Guangdong, Shanghai et Zhejiang. Le PIB du premier trimestre devrait donc être révisé à la baisse de 1.5 point environ à 4.5%. Pour soutenir l’activité, la banque centrale est déjà intervenue en abaissant son taux repo à 7 jours de 10 points de base. L’injection de liquidité ressort à 150 milliards de CNY. Au-delà des événements récents, il ne faut pas surestimer l’impact de cette pandémie à moyen terme. En effet, un rattrapage se produira automatiquement à la fin de la pandémie, comme ce fut le cas au 3e trimestre 2003 lors de l’épidémie de SRAS.

 

Loading...