La fin de l’argent gratuit

03 Avril 2017
-IAM

Daniel Pfund, Senior Financial Analyst, Fund Manager

En septembre 2014, la Banque Centrale Européenne (BCE) a lancé son premier programme de prêts à long-terme aux banques, appelé TLTRO (Targeted Long Term Refinancing Operation en anglais). Ces prêts ont une maturité de 4 ans maximum et un coût de zéro pourcent.

A la base, les TLTRO devaient servir à relancer l’économie. Grâce à cet argent gratuit, les banques commerciales était sensées augmenter les prêts aux entreprises, qui elles-mêmes auraient relancé l’économie en investissant ces capitaux dans la production de biens et créé ainsi des emplois. Malheureusement, depuis 2014, les crédits aux entreprises n’ont augmenté que de 0.42%. Les entreprises n’ont pas eu besoin d’argent car la demande n’a jamais été là. Quelques entreprises ont profité d’emprunter à des taux historiquement bas, mais principalement pour racheter leurs propres actions et non pour investir dans leur capacité de production.

Jeudi dernier, la BCE a clôturé ce programme de TLTRO. Les banques ont emprunté une dernière fois 233.5 milliards d’Euros, un montant record. Avec la fin de ce programme, la BCE signale à l’économie que l’ère de l’argent gratuit est derrière nous. La BCE va sûrement remonter ses taux directeurs avant la fin de l’année.

Loading...