Le retour de la volatilité

09 mars 18
-IAM, News

Marc-Christian Bollet, Head of Client Relationship Management

L’année 2018 a commencé sur les chapeaux de roue grâce, entre autres, à la réforme sur les taxes des sociétés US qui a donné un coup de boost aux marchés. Cependant, en février les actions ont subi une correction proche de 10% après la publication des derniers chiffres sur les salaires aux États-Unis, faisant craindre une hausse des taux plus importante que prévue. Les actions étaient devenues (trop) chères après la forte et rapide hausse observée, alors que les taux obligataires reprenaient le chemin de la hausse et atteignaient des niveaux techniques importants. Avec cette correction observée, les valorisations sont revenues à des niveaux raisonnables, en particulier les actions européennes.

Notre scénario global privilégie toujours les actions, car les bénéfices devraient augmenter de l’ordre de 10%, et la croissance économique mondiale reste solide. Cependant, la longueur du cycle économique influence la politique des banques centrales qui sont au début de leur phase de normalisation et les premiers signes d’inflation sont en train d’émerger, en particulier aux États-Unis. Ces derniers éléments pourraient encore nous amener de la volatilité sur les marchés durant l’année et ne sont pas favorables aux obligations que nous sous-pondérons dans les portefeuilles.

Loading...