Mining 2.0: quand le secteur minier se digitalise

07 aout 2017
-News

Olivier Aeschlimann, Senior Financial Analyst and Fund Manager

Barrick Gold, le plus grand groupe aurifère mondial, a annoncé en 2016 un partenariat avec Cisco ayant pour but la réinvention digitale du secteur minier. Le projet est ambitieux : ii s’agit d’intégrer les technologies de l’information dans chaque dimension des opérations minières. Placer des capteurs dans tous les recoins de la mine, faire remonter les données en temps réels, centraliser puis analyser l’information dans un centre de commande n’ayant rien à envier à la salle de crise de la Maison Blanche. Le jeu en vaut la chandelle. Il doit permettre l’utilisation de véhicules autonomes et de robots contrôlés par joysticks. Cela devrait réduire les très importants coûts de ventilation ainsi que les accidents, mais aussi d’optimiser les flux et les stocks. Bref, d’augmenter la productivité.

Techniquement, bien que très complexe, le projet est réalisable. Le plus difficile dans cette transition sera toutefois la gestion de la culture d’entreprise: il faudra faire accepter aux mineurs de troquer pelles et pioches contre des tablettes numérique !

Loading...