Modèle alternatif de contributions

18 juillet 18
-IAM

Erika Mesmer, Client Relationship Manager

Après le refus de la réforme prévoyance vieillesse 2020, le débat fondamental sur l’avenir de la prévoyance professionnelle s’est arrêté de manière abrupte. Actuellement, le paquet hétérogène avec le projet fiscal 17 et une compensation sociale en faveur de l’AVS est une petite tentative de réduire les problèmes liés au premier pilier, mais repousse à plus tard les réformes fondamentales nécessaires.

L’association «Workfair 50+» a lancé la semaine dernière une initiative relative à la prévoyance professionnelle. L’objectif de cette association est d’assister les personnes de plus de 50 ans, qui sont confrontées aux risques de chômage. Elle base sa réflexion sur le fait que des charges salariales plus élevées résultent en discrimination des employés plus âgés. Son but, avec cette initiative, est ainsi d’organiser la contribution à la caisse de pension de manière linéaire au cours d’une vie active.

Cette approche linéaire des contributions, dont la mise en œuvre aurait beaucoup de barrières à franchir, n’offre pas que des avantages pour les employés plus âgés. Les plus jeunes en profiteraient aussi, vu que déjà durant les premières années de vie active, le capital économisé serait plus important et permettrait ainsi au troisième cotisant de contribuer sa part sur une période plus longue. Il reste à voir si cette initiative aboutit.

Dans tous les cas, il est souhaitable que le débat fondamental sur notre prévoyance puisse redémarrer de manière constructive.

Loading...