Paris – Nice – Van Genechten «Une occasion manquée»

07 Mars 2016

IAM Cycling

23146108273_5b5ff0dafb_o Kopie

L’EXPLICATION

«Dans le dernier kilomètre, Dries Devenyns m’a replacé. Mais j’étais limite car nous avions perdu beaucoup d’énergie pour boucher l’écart après le coup de bordure provoqué par les Sky et Orica GreenEDGE» a commenté Jonas Van Genechten, 9e d’un sprint gagné par Arnaud Démarre (FDJ). «Je n’ai pas su faire grand chose. C’est une occasion manquée mais la condition est là et je vais remettre ça dès demain.»

23146134373_0ae495f367_o Kopie 2

LE FAIT DU JOUR

La bordure provoquée aux alentours du 150e kilomètre a bien failli coûter cher à IAM Cycling. Tous piégés par l’accélération des Sky, Orica-GreenEdge et Tinkoff, les pros de l’équipe professionnelle suisse se sont mis à la planche avec les Katusha pour revenir sur tous les favoris de l’épreuve.

LA PHRASE

«J’ai poussé un soupir de soulagement quand le groupe de chasse est revenu sur la tête de course» a expliqué Eddy Seigneur, l’un des directeurs sportifs de IAM Cycling aux côtés de Lionel Marie. «Nous avons frisé la correctionnelle. Pourtant les gars étaient avertis du danger. J’espère que cette étape servira de leçon.»

Eddy Kopie

LE MALCHANCEUX

Vegard Stake Laengen. Le longiligne Norvégien n’a pas terminé dans le groupe de tête. Malgré une crevaison juste avant la bordure, le Scandinave est revenu au sein du peloton mais a crevé sur un des secteurs proposant des chemins de terre.

L’INFO

Jérôme Coppel. Le champion de France du contre-la-montre souffre d’un refroidissement depuis vendredi et tente de «survivre» grâce aux soins prodigués par le médecin.

bettiniphoto_0237162_1_originali Kopie

LE CHIFFRE

43,352 – La moyenne horaire réalisée sur les 198 km par les coureurs grâce au vent soufflant le plus souvent de manière favorable.

bettiniphoto_0237159_1_originali

Race pictures – BettiniPhoto2016

Loading...