Voitures électriques: le gagnant est Dr. Cooper

24 octobre 17
-News

Olivier Aeschlimann, Senior Financial Analyst and Fund Manager

Depuis quelques années, l’essor des véhicules électriques est devenu un véritable thème d’investissement. En conséquence, tout ce qui contribue à la fabrication de batteries est particulièrement apprécié: les sociétés produisant du lithium, du cobalt ou du graphite ont vu leurs cours de bourse s’envoler. Toutefois, le passage de simple thème d’investissement à une réalité concrète ayant le potentiel de structurer l’urbanisme et la mobilité au vingt-et-unième siècle nécessitera de lourds investissements. En effet, les réseaux électriques devront être renforcés afin de pouvoir supporter les nombreuses stations de recharge nécessaires. Il faudra également produire plus d’électricité. Berstein Research estime que chaque voiture électrique nécessitera entre 250 et 800 watts de capacité supplémentaire (ce chiffre varie selon le type de véhicule et de chargeur).  En définitive, alors que la technologie des batteries va probablement changer (quid des besoins en cobalt ?), il faudra certainement beaucoup plus de cuivre pour le développement des infrastructures.

Loading...