Accélération de la croissance en Europe et dans les pays émergents

09 novembre 17
-IAM, News

Hugues Chevalier, Economist

La reprise économique mondiale s’est poursuivie ces derniers mois. Cette relance est désormais synchronisée dans le monde, tant dans les pays développés que dans les pays émergents. Cette année et en 2018, les taux de croissance seront nettement au-dessus de leurs potentiels, mais ils ne devraient plus accélérer. En effet, les indicateurs avancés ne progressent plus et semblent, dans plusieurs pays, avoir atteint leurs maximums. Le cycle n’indique pas pour l’instant de déséquilibre marqué, notamment sur les prix. En effet, l’inflation reste faible partout, en dépit du repli généralisé du chômage. Cette situation permet aux politiques monétaires de rester très accommodantes et de soutenir la croissance. Mais au cours des prochains mois, il faut s’attendre à une légère accélération des prix à la consommation en raison de la hausse des salaires dans les pays où les taux de chômage sont au plus bas.

L’optimisme reste de rigueur sur les marchés financiers en ligne avec la croissance et l’absence d’inflation. Toutefois, les risques sur l’économie mondiale n’ont pas disparu pour autant: l’activité en Chine semble plafonner et l’absence de politique économique aux Etats-Unis pénalise une véritable accélération de l’activité. Par ailleurs, un resserrement monétaire plus rapide que prévu par la Réserve fédérale pourrait provoquer de fortes tensions dans les pays émergents. Au total, la croissance mondiale devrait atteindre 3.8% cette année et 3.9% en 2018, soit respectivement 0.3 et 0.1 point de plus que dans nos prévisions du trimestre précédent.

Loading...