Les actions suisses rapportent

30 octobre 17
-IAM, News

Erika Mesmer, Client Relationship Manager

Globalement, l’année 2017 est positive pour les actions mondiales, ainsi que pour les titres suisses. La progression s’élève à plus de 17% depuis le début de l’année.

Les sociétés de luxe, telles que Richemont et Swatch, ont jusqu’ici progressé de plus de 30%. Alors que 2016 a été une année complexe pour le secteur du fait d’un environnement difficile, 2017 semble être l’année du retournement avec une amélioration des perspectives. La demande est de retour en particulier en Chine, mais aussi en Europe, et la force des monnaies étrangères supporte leurs exportations, ce qui permet à ces compagnies d’annoncer une solide croissance de leur chiffre d’affaire.

Les sociétés industrielles, telles que Sika et Kühne+Nagel, confirment leurs bons résultats de l’année passée. Tout comme le secteur du luxe, elles bénéficient de la solide croissance de l’économie mondiale, générant ainsi une demande importante qui, combinée à la faiblesse de la monnaie nationale, favorise les exportations suisses.

Ces éléments favorables pour les deux secteurs le sont également pour les actions suisses en général. En effet, ces dernières bénéficient de l’excellent environnement économique qui affiche une croissance synchronisée dans toutes les régions du monde. Cela, combiné à la faiblesse du franc suisse comparativement aux autres principales monnaies, génère un environnement favorable pour les sociétés suisses.

Cependant, après la forte hausse observée, la question de la valorisation des sociétés suisses mérite d’être posée. Les valorisations sont en effet élevées mais, comme le disait Robert Shiller au journal The Barron’s concernant les actions américaines, «cela ne veut pas dire qu’un retournement de tendance est prévu». Ce qui est vrai pour les sociétés américaines hautement côtées peut, a fortiori, s’appliquer aux sociétés suisses qui présentent des résultats solides avec des perspectives encourageantes.

Considérant une perspective long terme, la hausse des actions suisses n’est pas particulièrement surprenante. En effet, depuis 1995, le composite IAM Actions suisses a généré une performance annuelle composée de +9.8%, contre +8.2% pour celle de son indice de référence (SPI : Swiss Performance Index) ; ce tout en ayant une volatilité moins élevée, à savoir à 14.5% pour le composite contre 14.8% pour le SPI. Les observations précitées et leurs performances sur le long terme expliquent nos fortes convictions concernant les actions suisses.

Loading...