Convergence fixe – mobile

21mars19
-IAM, News

Daniel Pfund, Senior Financial Analyst

Il y a plusieurs années, Swisscom nous vantait les mérites du « quadruple play », soit la possibilité d’offrir les services de télécommunications fixes, mobiles, internet et la télévision. L’argument sous-jacent étant que le client sera beaucoup plus captif si on lui propose tout avec une seule facture. De ce point de vue, c’est un argument imparable, pour autant que la qualité soit au rendez-vous.

Cette convergence entre le fixe et le mobile est tout l’enjeu de la fusion Sunrise – UPC. Jusqu’à présent Sunrise devait louer les lignes fixes auprès de Swisscom, avec des tarifs souvent discutables. Après la fusion, Sunrise pourra enfin offrir aux clients une solution complète, à condition que le câble soit disponible chez le client.

Mais est-ce que cette fusion sera une bonne affaire pour les clients finaux ou seulement pour les actionnaires ? En effet, si la fusion etait acceptée, cela provoquerait quasiment une situation de duopole. Les plus petits acteurs seraient marginalisés, à l’instar de Salt. Les tarifs seraient moins concurrentiels et au final, il se pourrait que toutes les entreprises télécoms suisses investissent moins dans les nouvelles technologies. Reste à voir si la fusion sera acceptée par les actionnaires. En effet, Freenet, l’actionnaire majoritaire de Sunrise, semble vouloir refuser l’augmentation de capital nécessaire et votera sûrement contre lors de l’assemblée extraordinaire.

Loading...