Etat du marché du logement suisse

30 octobre 17
-IAM, News

Vitangelo Pagliarulo, Junior Financial Analyst

L’Office fédéral de la statistique, comme chaque année, a récemment publié son enquête sur l’évolution du taux de logements vacants en Suisse. Cette statistique, qui consiste à calculer le pourcentage d’habitations vacantes au 1er juin par rapport au parc immobilier total de l’année précédente, a augmenté pour la huitième année consécutive pour atteindre un taux de 1.47%. Alors que cette donnée est au plus haut depuis 2000, on constate surtout qu’il connait une forte accélération. En effet, entre 2013 et 2017 le taux est passé de 0.97% à 1.47%, ce qui représente une hausse d’environ 50% en seulement quelques années.

Cette forte augmentation est le résultat de la politique de taux négatifs instaurée par la BNS, qui pousse d’importants investisseurs tels que les assurances et les caisses de pension à la recherche de rendements stables et prévisibles vers le marché immobilier. D’ailleurs, si l’on découpe la statistique, qui est composée des logements locatifs, des appartements en propriété et des maisons individuelles, on remarque que c’est uniquement le taux de vacance des logements en location qui s’est envolé. Ce dernier, qui cible principalement les investisseurs institutionnels, est passé de 1.4% à 2.3% alors que celui des autres composants est resté quasiment stable. Avec un niveau de construction qui ne ralentit pas, les probabilités de voir cette tendance poursuivre son cours semblent relativement élevées.

Loading...