Juillet un excellent mois…pour les large caps!

20 août 18
-IAM, News

Marc-Christian Bollet, Head of Client Relationship Management

La saison des résultats trimestriels touche à sa fin et le marché suisse (SPI) affiche une progression de +5.5% au mois de juillet, soit une hausse de 1.4% depuis le début de l’année. La réduction des tensions commerciales entre l’Europe et les USA et une croissance économique mondiale qui reste bien orientée expliquent le rebond. Mais cette reprise est principalement due aux résultats trimestriels, qui ont dopé le marché suisse car les bénéfices continuent de croître et les marges des sociétés demeurent satisfaisantes.

Lorsque nous analysons cette évolution, nous pouvons constater que l’indice «large caps» (SMI) a progressé de 6.6% alors que les «mid caps» (SMIM) affichent une hausse de 3% et que les «small caps» du SPI reculent de 1.1%. En effet, les large caps ont réalisé de meilleurs résultats qu’attendus à l’image de Roche et de Novartis. De plus, depuis le début de l’année, ces titres ont été délaissés ce qui explique le rebond conséquent de plus de 10%. Les bancaires faisaient également partie des bons élèves grâce à des annonces trimestrielles dépassant les attentes, ou encore Nestlé avec une dynamique encourageante de la croissance organique du chiffre d’affaires. À l’inverse, et principalement dans les small et mid caps stocks, les sociétés qui annonçaient des perspectives prudentes étaient chahutées à l’image de GAM, Dormakaba, Rieter ou encore Meyer Burger.

Nous constatons que le marché devient plus sélectif et le choix des valeurs est l’élément primordial à la performance. Nous restons sereins dans cet environnement car cela fait plus de 20 ans que IAM se concentre sur la sélection de titres, qui est la clef de voûte de notre performance supérieure à la moyenne des actions suisses.

Loading...