La croissance économique restera vigoureuse en 2018, mais ne devrait plus accélérer

11 janvier 18
-IAM, News

Hugues Chevalier, Economist

Les derniers indicateurs de conjoncture confirment que la croissance mondiale a atteint son rythme le plus élevé depuis 2011. Ainsi, en Europe l’activité dans l’industrie manufacturière a atteint son point le plus élevé depuis le début des mesures de l’indice PMI. L’accélération de l’activité est due à la fois à la demande intérieure et aux exportations. Cette croissance dynamique devrait se poursuivre au cours des trimestres prochains sans pour autant accélérer. Grâce à une inflation faible, les politiques monétaires restent accommodantes et soutiennent l’activité. Toutefois, dans plusieurs pays, comme en Allemagne, le marché du travail est en surchauffe ce qui devrait provoquer des hausses de salaires et, par conséquent, une accélération de l’inflation d’ici la fin de l’année. La hausse des prix devrait amputer le pouvoir d’achat des ménages et les banques centrales pourraient alors resserrer leurs politiques. Au total, la croissance mondiale resterait donc vigoureuse cette année à 3.4% (volume et parité de pouvoir d’achat), comme en 2017. Mais celle-ci devrait commencer à ralentir en 2019, notamment dans les pays de l’OCDE.

Loading...