Marché du bureau suisse

18 décembre 17
-IAM, News

Vitangelo Pagliarulo, Junior Financial Analyst

Le marché locatif du bureau suisse a connu ces dernières années un déséquilibre entre l’offre et la demande, ce qui a mené à une hausse du taux de vacance et à une baisse générale des loyers. De manière plus concrète, entre 2013 et 2016, la surface d’espace de bureau disponible sur le marché a augmenté d’environ 40% et les indices de loyers de Zürich (~-3%) et de Genève (~-6%) ont corrigé.

En 2017, après cette période négative, le marché s’est stabilisé. Dans un environnement économique positif, les loyers se sont stabilisés et la demande s’est légèrement améliorée. Toutefois, il semble peu probable que l’embellie perdure. En effet, en analysant les statistiques sur la construction, nous constatons un rebond dans les permis de nouvelles constructions accordés et également dans celui des nouvelles applications (graphique ci-dessous). Un phénomène qui s’explique par les faibles rendements du marché obligataire, qui pousse les investisseurs à la recherche de rendements stables et prévisibles vers le marché immobilier et par conséquence au développement de nouveaux projets.

Loading...