Brillantes perspectives pour l’industrie du luxe

28 mars 18
-IAM, News

Erika Mesmer, Client Relationship Manager

Basel World, le salon international de l’horlogerie, de la bijouterie et des pierres précieuses vient de se terminer. Bien que le nombre d’exposants ait fortement diminué, comparé aux années précédentes, la qualité et la réputation des exposants restent extrêmement élevées.

Au-delà de la présentation des nouveaux modèles de montres, des derniers développements technologiques et des pièces de joaillerie les plus tendances du moment, cette manifestation est une bonne occasion pour faire un point de situation sur l’industrie du luxe.

Le secteur du luxe est un vaste car il inclut une grande diversité d’objets tels que les montres, la joaillerie, la maroquinerie mais également les spiritueux. Il séduit plusieurs types de personnes qui vont de l’acheteur émotionnel de produits de luxe à prix abordables à l’acheteur «very high end» d’objets uniques et d’exception.

Durant ces dernières années, le secteur a subit un certain repli, dû en particulier au ralentissement de la demande chinoise. Toutefois, durant cette période, de nombreux fabricants ont continué à investir et à innover afin de préparer la prochaine reprise de la demande.

L’année 2017, positive pour les marchés des actions, l’a également été pour les titres du luxe qui ont affiché des performances remarquables. Cette évolution favorable confirme que lorsque la croissance économique est solide, la demande pour les biens du luxe l’est encore plus, car les consommateurs souhaitent se faire plaisir.

Nous détenons dans nos portefeuilles des leaders mondiaux dans le domaine du luxe tels que LVMH, Pernod Ricard et Diageo en Europe ou encore Swatch et Richemont en Suisse. Ces sociétés détiennent beaucoup de marques reconnues attirant un nombre diversifié de consommateurs. Bien que le secteur soit assez cyclique et dépendant du sentiment général, il bénéficie actuellement de perspectives réjouissantes.

En effet, l’environnement économique est favorable avec une croissance synchronisée dans l’ensemble des régions du monde. La demande est de retour en Chine (tant à Hong Kong que dans la Chine continentale) et de nombreux pays émergents suivent la même tendance. De plus, la réduction annoncée des taxes pour les sociétés américaines est favorable pour le sentiment général des consommateurs. Enfin, les exportations pour les sociétés de luxe continuent d’être fortes en ce début d’année 2018 et même si, du fait de l’amélioration observée durant 2017, les chiffres comparatifs vont devenir plus difficiles au cours de l’année. Malgré cela, nous restons convaincus que l’environnement restera positif pour les sociétés actives dans le domaine de l’industrie du luxe.

 

 

Loading...