Les actions américaines sont chères

28 février 18
-IAM, News

Erika Mesmer, Client Relationship Manager

Ce mois, nous allons aborder le thème des actions mondiales et leurs valorisations. Afin de comparer et de déterminer si un marché est cher ou non, nous allons nous baser sur le ratio CAPE (Cyclically Adjusted Price Earing Ratio).

Le ratio CAPE est une mesure de valorisation qui divise le prix actuel par la moyenne des bénéfices des dix dernières années. Cette méthode de calcul, basée sur une longue période, permet d’atténuer la cyclicité des résultats.

Le graphique ci-dessous montre l’évolution du CAPE depuis 1985 pour trois marchés différents: États-Unis, Europe et Suisse

En observant le développement du ratio depuis la crise financière de 2008/2009, crise au cours de laquelle le CAPE a atteint un point historiquement bas, le rebond s’est développé à un rythme différent en fonction des régions observées. Alors que le marché US rebondissait rapidement et restait élevé, le chemin de la récupération a été plus lent en Europe et en Suisse.

Bien que le ratio CAPE ne soit pas l’unique mesure de valorisation à prendre en considération, le graphique montre bien l’évaluation actuelle des marchés. Nous pouvons observer que, malgré la correction au début de l’année 2018, les sociétés américaines restent chères, alors que les titres suisses et encore plus les titres européens offrent un potentiel de rattrapage. Nous avons cette vision depuis déjà un certain temps. Par conséquent, dans notre allocation globale des actions, nous poursuivons la sous-pondération des actions américaines, alors que les autres régions sont surpondérées, particulièrement les actions européennes.

 

Source : IAM, Datastream

 

Loading...