Tour des marchés émergents

29 novembre 17
-IAM, News

Erika Mesmer, Client Relationship Manager

Dans la newsletter de ce mois, nous allons porter une attention particulière aux marchés émergents.

Après le ralentissement observé en 2015 et 2016, la croissance économique est de retour dans la plupart des régions des marchés émergents. L’Asie se stabilise à un haut niveau de croissance malgré le léger ralentissement que subit la Chine, tandis que l’Amérique du sud affiche son plus haut niveau de croissance.

Lorsque l’on se penche sur la consommation, basée sur les ventes au détail, la situation est intéressante. En Europe émergente, les chiffres sont stables. En effet, après une année 2015 difficile, la Russie a fortement rebondi en 2016 et est de retour en territoire positif depuis mi-2017. Le contexte est similaire en Amérique latine avec le Brésil qui montre un fort rebond après quelques années compliquées. En Asie, la consommation chinoise est en légère baisse alors que la région, dans sa globalité, garde un haut niveau de croissance entre 7% et 8%.

La production industrielle, qui est un autre indicateur, révèle des signaux favorables. L’Europe émergente est très solide cette année grâce à une zone euro développée très dynamique. L’Asie émergente reste stable tandis que l’Amérique du sud a réussi à sortir de la récession.

Les indices PMI manufacturiers montrent que toutes les régions sont en expansion avec l’Europe émergente, restant stable à un haut niveau, alors que l’Amérique latine retourne en terrain positif.

En ce qui concerne le commerce international, les exportations se stabilisent à un taux de croissance de 10%. Cette progression fait suite à une contraction en 2015 et à un redressement en 2016. En considérant les pays individuellement, la plupart affichent des chiffres positifs, à l’exception de l’Argentine. Le classement est dominé par le Chili, le Vietnam, le Brésil et la Russie et montre que le rebond des deux derniers pays mentionnés est vigoureux.

Les différentes régions offrent un visage contrasté concernant l’inflation. Alors que l’Europe émergente montre des signes d’augmentation à plus de 5%, l’Amérique latine, à l’exclusion du Venezuela et de l’Argentine, voit son inflation baisser à un niveau inférieur à 4%. En Asie émergente, l’inflation reste stable aux alentours des 2% depuis plusieurs années déjà.

Bien que toutes les régions des marchés émergents se portent bien, nous privilégions la région de l’Asie émergente qui se distingue par la régularité de son dynamisme.

Loading...